Chemins de faire

03 décembre 2014

L'horloge tourne: voyage trouble

Chronique d'un train n°3

 

                                                             Untitledh

 

 

 A travers la vitre j'ai une vue impeccable sur l'horloge numérique de la gare.

 

19:37 34

 

Aujourd'hui, pas de retard ni d'avance. Je suis parfaitement réglée. Mes horaires sont impeccables. Je suis tendue et désagréable.

 

 « Mademoiselle mon fils est assis ici et...»

 « 75...7...oui et bien de toute façon je ne suis pas assise là. »

 

 Elle recule comme si je l'avais mordu , et je m'excuse avec un mot et un sourire.

Le train démarre, dans le coin de mon œil je suis le mouvement hypnotique régulier et exponentielle des lampes du quais de la gare qui défilent. J'écris frénétiquement.

 

Ecrivain à ressors.

...

Bon: Le ressors est cassé.

 

Un peu plus loin une jeune femme avec un pull-overs vert d'eau regarde un film sur des méta-humains (des humains ayant évolué/muté avec des super pouvoirs. J'adore cette idée )

Vostfr...je suis l'intrigue quelque minutes avant de m'endormir sans m'en apercevoir.

 Je rouvre les yeux.

 Sur tout le plafond il y a une bande verte...comme un tapis rouge, mais inversé...Je n'avais jamais remarqué.

 

Mon voisin révise un cours imprimé :

« les paysages de l'antiquité du V eme siècle avant J.C au I siècle Ap J.C. »

Profondément absorbé il s'arrête uniquement pour boire quelque gorgée d'orangina.

 

De nouveau je me perds dans mes pensées, je suis placée dans un carrée.

 Esprit vagabond je tourne les yeux et croise le regard fixe de l'occupant du carré d'aàcôté. Fixe. Il soutiens mon regard, sans même ciller, l'air assuré. Je sourie gênée, lui aussi, pas gêné. Bizarre.

On observe tous les gens dans les transports en commun...et on a tous nos propre technique pour s'en sortir quand par malheur le regard de notre victime croise le notre. Celle si n'est pas plus mauvaise qu'une autre !...

en faite, son regard me semble sincère et humain et étrangement il me réchauffe le cœur. Un simple contact, sincère et humain sans conséquence...

Je me rendors. Échos des voix tandis que je somnole...

 

« Et tu vois cette société était vraiment... »

« pscht »

« le tout en faites, dans cette recette, c'est la banane, bien écrasé elle ... »

« Son drh n'a pas... »

« Passe moi le magazine y'a peut être des j... »

Bruit de page qui tourne...

 -Mesdames messieur bonsoir ! Titre de transports s'il vous plait !

 

Ourg...réveil difficile. Je suis toute engourdie. Fouille dans mon sac...Ah, coup d'oeil rapide vers ma droite et je réalise : je connais le jeune homme au regard fixe. En faite. Juste...sa stature a beaucoup changé. Mais d’où est ce que je peux bien le connaître ? ...Collège ? Lycée ?...Qui sais.

 

-« Parfait merci ! Mademoiselle ?

-…

-Merci bonne soirée ! »

 Monsieur fixe se lève pour chercher dans sa valise son titre de transport.

-« Et vous savez, je l 'avais oublié à l'aller, j'étais vert !

-Ah...vous avez eu une amende du coup ?

-Oui oui...Mais il suffit que je présente ça pour qu'on me rembourse c'est bien ça ?

-Mh. laissez voir?...oui c'est ça monsieur !

-Et bien, j'ai un amis qui l'avait oublié au régiment, du coup il a du attendre un mois avant d'être remboursé !

-Gnjshdhcrchhté~##### »ahrl ?

-Bah oui et puis comme on est pas payé directement....

-ah et zehruzthuojritjijfgntje ? Rhgohgjzh …

-voilà c'est bien ça! »

 

Ah...tu es rentré dans l'armé souvenir flou ? D’où la stature et l'assurance... ?

 -Bonne soirée monsieur ! »

 Oui. ça s’entend aussi un peu dans la voix. Respectueux direct, à l'aise, près a tous service.

Pff... :Tous le monde ici révise ou travail. A part une dame qui lit art et décoration et l'autre en face qui dors.

...et lui joue à angry bird.

Bon trois sur six quoi ! Je ne suis pas du tout de mauvaise fois ! Rah et l'autre a finis son film...elle doit descendre à la prochaine station.

Je me renfrogne, enfonce mon casque sur mes oreilles et m'apprête à me laisser flotter sur les Doors...

 

The Doors - Alabama Song (Whiskey Bar) (HQ)

Ps : j'avais raison, la fille au pull-overs viens de descendre.

       ...ça sent la clémentine...

 

 

 

Note de l'auteur: Oui oui! cela fais deux notes un peu triste et éparse à la suite! promis mon humeur s'arrange les semaines d'après! ;) (je peux vous dire ça c'est déjà écris...:p  Trust me. I'm the captain storm! ) 

Posté par Sterenn Storm à 11:53 - Permalien [#]


02 décembre 2014

Gare froide et gout de fumée

Chronique d'un train n°2

Aujourd'hui j'ai une demi heure d'avance et un gout amer sur la langue.

La nuit est déjà tombée, le quais de la gare est éclairé par une lumière blanche et cru.

"voie 2 éloignez vous du bords du quais, attention au passage d'un train, voie 2 éloignez vous du bord du quais"

j'entends le train arriver et gronder derrière moi.

"merci de ne pas laisser vos baguages sans surveillance et de nous signaler tous...."

"voie 3 attention à la fermeture des portes le départ est imminant"


... et des bruit de pas, et le raclement des valises...Quelle vacarme autour de moi et pourtant personne ne parle. Tous semble amplifié. La voix mechanique trop aimable des haut parleur me fait penser à une dictature de science fiction. Ma guitare me fait mal au dos...

A côté de moi une jeune femme -très belle- s'assoie. Prenant bien soin de laisser entre nous un fauteuil d'écart. Je l'observe du coin de l'oeil à mon habitude...cheveux bouclé d'ange, bien habillé bien maquillée, elle fume une cigarette.

L'odeur m'entour déjà, à la fois source d'envie et de dégout.

"nous vous rapellons qu'il est interdits de fumer dans l'enceinte de la gare..." Ah! ouai...

Le brouahaha silencieux continu et j'écris m'efforçant d'ignorer mes acouphènes. Je lève la tête, une nouvelle beautée apparait...Brune au grand yeux les lèvres roses...portant magnifiquement un foulard à fleur. Elle s'avance et s'adresse à ma voisine "excusez moi...vous n 'auriez pas du feu? " 

Mon estomac se retourne. Je vois de la cendre et de la destruction tout autour de moi. 

"non désolé..."

La fille au foulard s'apprête à s'éloigner, cheveux d'ange lui tend son poison avec un sourire "si vous voulez..." 

"ah oui! merci."

Elle l'allume bout à bout. Megot calciné contre beau cylindre blanc...contre ses lèvres qui s'embrasent avec un sourire...

Je bat des cils...

Un nouveau message de la voix mechanique de la sncf résonne dans la gare, et une armé de valise deferle sur le quai. Plus que trois minutes avant que mon train entre en gare...

J'ai préparé dans mon petit carnet un questionnaire que je pourrais peut être poser à des inconnus, mais ce soir mon amour de l'autre et mon sourire semble tous deux enterré sous une colère sourde et amer, sous du dégout, de la frustration, de l'épuisement...

J'ai froid...

Derrière moi un tgv passe a toute vitesse et soulève mes cheveux dans un vacarme immense avant de disparaitre, je tremble devant ma propre fragilité et referme mon carnet pour mieux observer les passants, cherchant frenetiquement dans mon sac un mikado pour faire passer l'envie et l'arrière gout de nicotine. 

 

010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-capitaine storm-

Posté par Sterenn Storm à 18:16 - Permalien [#]

24 novembre 2014

Premier voyage

Chronique d'un train n°1

de 19h38 à 21h01 ---> 1h23 de voyage

Duplex haut. Place assise. Fenêtre.

 

Un deux ? Un deux ? Test ?

Ici le capitaine Storm. Je suis une jeune étudiante française, petite, énergique... de ceux qui passe leur temps à se balader, tiraillé entre leur ville d'origine et le lieux de leur étude, de ceux qui se retrouve de cette manière une fois par semaine -ou une fois toute les deux semaines- dans un train, -ou un covoiturage !- Pour ma part vous l'aurez sans doute deviné, je prends généralement le train...Parceque :

 

dans la vie, j'aime : la vie ; la musique ; les gens ; les voyages en train  et les cafés. J'adore observer et goûter le monde autour de moi, j'aurais voulu être exploratrice, j'aime parler à des inconnus dans la rue et découvrir de nouveaux univers humains, de nouvelles manières de voir les choses, ou de les dire. Mon amour des trains ne date pas d'hier, même si ma vie étudiante viens à peine de commencer (c'est en tout cas mon impression, le temps file trop vite pour que je le mesure...)

dans cette petite bulle chaude et confortable le temps s'arrête le temps d'un trajet, pendant quelques heures : une durée fixe et connue. Le paysage défile, et chacun sait qu'il va devoir rester assis pendant cette « durée fixe », aussi tous le monde s'occupe, s'affaire, s'endort, s'ennuie...Des centaines d'inconnus rassemblés dans un train...et chacun à son histoire, ses caractéristique, son styles, ses tics, sa classe sociale...de manière plus ou moins hétéroclite, fascinant non ? Ainsi le voyage ne sera quasiment jamais le même... !

J'ai donc repêché au fond de mon sac à dos mon vieux bic quatre couleur pour couvrir ma page de rouge (le noir est épuisé et épuisant !  ) et commencer cette première chronique d'un train, la première d'une longue série j'espère.

 

Nous sommes donc un vendredi soir, la nuit est déjà tombée et j'ai la chance d'être dans un duplex haut coté fenêtre, je n'ai pas de voisin et je suis située en bout de wagon, la place parfaite pour observer tous les déplacements. La vitre me renvoie mon reflet interrogatif, miroir casi-parfait qui me cache le paysage. De toute manière comme je l'ai déjà dit, il fait nuit noir, il n'y a donc pas grand chose à admirer dans la campagne non éclairée.

Voyons les passagers.

...

A ma droite, deux jeunes gens. D'un ou deux ans mes aînés, pas plus.

Une femme, un homme. Ils ne se connaissent pas. La jeune femme, appelons la Emma, est habillée tout en rouge : vêtements larges, pantalon bouffants de toiles rouge, tee shirt rouge, cheveux châtain attachés en un chignon rapide, pas maquillée, elle a gardé avec elle une mallette d'ordinateur et un sac usé, entre patchwork et motif pop art/comics/pulp....Ah ouai, et elle à des vielles chaussures en cuir...teintée rouge bien sure.

Elle sont tellement cool.

Bon. Emma a l'air de se faire grave sué ...elle ne doit pas aimer les voyages en train ! Passons à son voisin, Jack disons. Grosse veste noir, cheveux brun emmêlés, peau blanche et nez droit, il tapote sur son ordinateur avec plaqué sur le visage l'air insomniaque du héros de fight club. Je pensais d'abord qu'il bossait, mais vu la position de ses doigts, il game. Y'a un truc qui clignote...un vaisseau spatiale peut être. Bon...devant Emma, Il y'a Catherine. Femme. Cheveux court. Dans la cinquantaine...quarantaine....chaussure de cuir gris clair, clean, en parfait état, pantalon de toile, également gris clair, un peu taupe, sac de cuir...faux cuir...gris clair. Assortis, bien sure. Et avec tous ça, comme sortis d'un magazine de mode à deux euros, un atroce chemisier à fleur, dans les coloris jaune, roses, turquoise et brun. C'est terriblement moche mais d'une manière assez fascinante, la tenue est admirablement soignée, et passe d'une manière irréel pour très distingué Le tout est accompagné de boucle d'oreille et bracelets bon marché mais discret...Madame a d'abords rédigé un looooong mail, et joue maintenant au solitaire...Puis à un autre jeux chiant avec des boules colorées sur son télèphone blanc...Avec ses lunettes elle fais maman trop sucrée et un peu arrogante

*soupir *

Oui 50 ans . Ah...jack a fermé son pc et observe lui aussi son reflet dans la nuit...puis les gens, comme moi. Plus le temps passe, plus Emma s'effondre. En ce moment, le monde à l'air fatigué, peut être le changement d'heure.

Voyage relativement ennuyant dans l'absolue. Mon foulard est imprégné d'une forte odeur de café et je retourne a la lecture de dragon ball.

 

-Terminé -

 

Premier arrêt en gare. Jack s'en va, Il avait un sweat bleue et un jean.  

Posté par Sterenn Storm à 22:36 - Permalien [#]

14 novembre 2014

découverte

Article test!

 

Bonsoir! Bonjour! juste un petit message pour tester les fonctionnalités, comme tous ça n'est pas encore très mis en place, la plupart de ces articles, en faites, la totalité, sont écris sur un petit carnet à spirale que je traine partout avec moi, et surtout, c'est ce qui nous intéresse, dans mes multiples voyages en train...Comme ce projet dates un peu, les premier articles daterons aussi d'il y a maintenant quelques mois! (c'est bien, ça me laisse du rab de publications! ) j'essaierais de tenir un rythme régulié, aussi les articles finirons par s'équilibrer!

ps: désolé pour l'orthographe! j'essayerais de corriger au fur et à mesure! 

 

-Cpt Storm -

P1010197

 

Posté par Sterenn Storm à 12:41 - Permalien [#]